L'histoire de la commune

Version imprimable

Tomblaine est une commune située au Nord-est de la France dans le département de Meurthe-et-Moselle en région Lorraine.

Ses habitants sont appelés les"Tomblainois".

Origines du nom de Tomblaine

Tomblaine vient de l’étymologie TUMBA ALANDRUM qui signifie Tombeau des Alains en mémoire à la victoire des Romains sur un peuple Barbare venu du Caucase.

Il existe une deuxième signification. Tomblaine vient aussi de l’étymologie TUMBA BELINI ou TEMPLUM BELINI qui signifie en langue gallique un monticule naturel consacré au dieu gaulois du soleil et de la guerre.

 

De 770 à nos jours...

  • En 770 : Angelram évêque de Metz donne aux moines de Gorze des terres (dont celles qui composent la commune de Tomblaine) pour s’y installer.
  • En 1263 : Tomblaine, Essey, St Max et Dommartemont sont regroupées dans un fief qui est repris au Duc FERRY III par Miles de Vandières sire d’Essey pour en faire une seule paroisse. C’est au XIII ème siècle que Tomblaine reprend son indépendance et la dédie à St Pierre. (Nom actuel de l’église de Tomblaine).
  • En 1367 : Andenas de Laveline rend au bâtard de Lorraine Aubert tout ce qu’il possède, en particulier Tomblaine.
  • En 1379 : Aubert échange Tomblaine à Jean de Lorraine, c’est à partir de cette date que les premiers documents sont signés par Johannes de Tomblaini (Jean de Tomblaine).
  • En 1785 : Cerf Beer devient seigneur de Tomblaine, c’est lui qui ordonna la construction du château de Tomblaine, de sa ferme et des anciens locaux Potalux. Un premier recensement officiel de la population est fait. Tomblaine compte 22 Ménages + 6 Veuves.
  • En 1842 : Le pont de Tomblaine est construit par le Baron Buquet (ancien député de l’Empire) en remplacement d’un bac qui relie Tomblaine à Nancy depuis 1540. Pour passer sur ce pont il faut s’acquitter d’une taxe de 30 Frs (ce qui représente 2 mois de loyer). Depuis 1837, des entreprises se sont implantées sur le sol Tomblainois. Cette taxe pose des problèmes aux ouvriers qui viennent de Nancy pour travailler dans les entreprises tomblainoises et aux nombreuses familles qui cultivent des terres agricoles. C’est à partir ce cette époque que la population tomblainoise va plus que doubler. Les foyers viennent s’installer sur Tomblaine.

Une commune se construit

  • En 1879 : Le Château de Tomblaine devient une Ecole d’Agriculture par arrêté du Ministère de l’agriculture le 31 Octobre 1879. L’Ecole Pratique d’Agriculture Mathieu de Dombasle ouvre ses portes le 29 Novembre 1879, un enseignement agricole est donné aux garçons et un enseignement sur la tenue de la ferme est donné aux filles.
  • En 1881 : Les Collectivités Territoriales sont créées, Tomblaine devient officiellement une commune, avec à sa tête un Maire (Mr LOUIS Charles) et un Conseil Municipal. C’est à partir de cette année que Tomblaine prend toute sa dimension. Les rues portent des noms :
  • Rue de Tomblaine
  • Rue de l’église
  • Rue du pont
  • Rue du pont d’Essey
  • Route de Saulxures
  • En 1892 : Suite à la délibération du Conseil Municipal du 14 Février 1892, la commune de Tomblaine propose le rachat du pont et la suppression de la taxe. Un emprunt de 400 000 Frs est réalisé avec l’aide de la commune de Nancy et du Conseil Général.

Une ville meurtrie par les guerres

  • En 1914-1918 : (Première Guerre Mondiale) Le 10 Septembre 1914, la commune subit un bombardement de l’armée allemande. Les richesses créées par les entreprises sont réquisitionnées et pillées. La ville subit de gros dommages. L’église, le bâtiment de la poste, les voiries, et de nombreuses maisons sont abîmées. La Municipalité aide les habitants les plus nécessiteux en leur donnant du pain, 1 bon de 20 centimes des fruits secs et une assistance médicale gratuite.
  • En 1929 : Le conseil Municipal sur délibération du 22 Avril 1929 décide d’édifier un monument pour rendre hommage aux Victimes de la guerre.
  • En 1932-1936 : La municipalité décide de renforcer ses idées républicaines et démocratiques. Les rues de la commune sont renommées : Rue A. Briand ; Rue Camélinat ; Rue H. Barbusse ; Rue Voltaire ; Rue L. Barthou ; Rue J. Guesde
  • En 1939-1945 : (Seconde Guerre Mondiale) Sous l’occupation allemande des rues sont dénommées (rue Camélinat, Barbusse...). Le 17 Septembre 1944, la résistance a détruit une dizaine d’avions allemands qui étaient stationnés sur l’aérodrome. Environ dix soldats dont le camp était stationné dans le centre de Tomblaine furent prisonniers. Le même jour par représailles des actions de la résistance et d’un Front Populaire, l’aviation Allemande bombarde le centre de Tomblaine ne laissant derrière que des ruines. Puis les allemands dynamiteront avec deux camions le centre de Tomblaine. Tomblaine mettra plusieurs années pour se reconstruire. Ayant subi plusieurs bombardements aériens, la commune a recensé de nombreuses pertes en vies humaines. Gravement sinistrée au cours des combats de la libération, la commune de Tomblaine fut la seule de la périphérie de Nancy à recevoir la Croix de guerre avec étoile de bronze. (Décision 81 du Secrétaire d’Etat aux Forces Armées)

L'après guerre

  • Vers 1950 : Colonie de JULIENRUPT
  • En 1953 : L’Ecole Pratique d’Agriculture Mathieu de Dombasle ferme ses portes pour aller à Pixérécourt. La commune rachète une partie des terrains pour réaliser des logements et des bâtiments publics dont la Mairie.
  • En 1959 : Suite à l’ordonnance du 5 Janvier 1959, le district Urbain de Nancy est né, celui-ci à pour but de regrouper les 14 Communes qui composent la banlieue de Nancy.
  • Tomblaine refuse d’y enter et veut conserver son indépendance. Suite à une crise majeure au sein du district, le préfet de Meurthe et Moselle impose à la Commune de Tomblaine d’y rentrer mettant en avant un district élargi dans ses compétences et dans sa territorialité. A ce jour, le district se compose de 21 Communes. La Mairie de Tomblaine dépose recours devant le Conseil d’Etat pour l’autoriser à quitter le District ainsi permettre à toutes les Communes qui le souhaitent, suivre son exemple. Elle obtient gain de cause.
  • Vers 1960-1986 : Un grand nombre de lotissements sont réalisés (JARTOM, les Ensanges, les Promogim 1 et les Promogim 2, le Clos du Champs Prunier, le clos des vignottes ...).
  • En 1980 : Le stade Raymond Petit est crée.
  • En 1982 : le Conseil Municipal décide d’édifier la fontaine place François MITTERRAND. Placée à l’entrée de Tomblaine cette oeuvre de Sandor KISS se veut hautement symbolique. La devise de la République est reprise sur le pourtour du bassin, afin de porter le témoignage du fait que, si nous vivons sous un régime démocratique et entendons y rester, la Ville a pris et continuera à prendre toute sa place dans la dure bataille pour les libertés, la justice sociale, le mieux-être de Tous.

Les 3 flammes et leurs dates 1929-1936-1981

  • 1929 : Les élections Municipales sont remportées par une liste de gauche comprenant les radicaux, les socialistes et les communistes.
  • 1936 : C’est la victoire du Front Populaire accueillie avec enthousiasme à Tomblaine
  • 1981 : François MITTERRAND est élu Président de la République.
  • En 1983 : Tomblaine subit de très importantes inondations. En 2001 de grands travaux sont réalisés sur les berges de la Meurthe pour éviter de nouvelles inondations.
  • En 1989 : Pour fêter la révolution Française, la commune imagine le kiosque de l’Ile aux oies et plante au centre ville l’arbre de la Liberté.
  • En 1993 : Job DURUPT Maire et le Préfet ERIGNAC (qui sera assassiné quelques années plus tard en Corse), inaugurent l’Espace Jean Jaurès centre culturel, sportif et de loisirs, très prisé des Tomblainois. L’Espace Jean Jaurès est construit sur la friche industrielle de l’usine BOUYER qui fabriquait précédemment des motoculteurs.L’Espace Jean Jaurès a été financé dans le cadre du programme de Développement Social de Quartiers.
  • En 1996 : Le 1er Janvier 1996, le District Urbain de Nancy disparaît pour laisser place à la Communauté Urbaine du Grand Nancy. La Commune de Tomblaine y adhère.
  • En 2000  : Est inauguré le Rond Point 2000, avec en son centre une autre œuvre de Sandor KiSS représentant les cinq continents et 2000 empreintes de mains que les enfants et les citoyens de Tomblaine ont scellées dans le béton.
  • En 2003 : C’est le Boulevard du Millénaire qui est inauguré, pénétrante en traversée de Vandoeuvre, Nancy, Jarville, Tomblaine et Saulxures.
  • En 2014 : Inauguration de l'Avenue Nelson Mandela.
  • En 2012 : Tomblaine est Ville départ du 99ème Tour de France ( Samedi 7 Juillet 2012, Etape n°7 de 199 Kms, Tomblaine (54) - La Planche des Belles Filles (88)).
  • En Juin 2014: Le 21 Juin 2014, Tomblaine a battu le record du monde du plus grand madison au monde avec 1092 participants sur la place des Arts.(Tous les participants étaient en maillot Jaune)
  • En 2014 : Tomblaine est Ville départ du 101émé Tour de France ( Samedi 12 Juillet 2014, Etape n° 8 de 161 kms, Tomblaine (54) - Gérardmer La Mauselaine (88)).

La démographie tomblainoise

  • 1710  : 46 habitants
  • 1801  : 401 habitants
  • 1886 : 1047 habitants
  • 1907 : 1414 habitants
  • 1935 : 2700 habitants
  • 1954 : 2778 habitants
  • 1961 : 4208 habitants
  • 1980 : 8257 habitants
  • 2004 : 7895 habitants
  • 2009 : 7841 habitants
  • 2011 : 7912 habitants
  • 2014 : 8673 habitants