Tomblaine n'arrête plus de gagner

Publié le 25 Janvier 2016

La sympathique équipe féminine de l'ASPTT Nancy Tomblaine de Basket a encore remporté une très belle victoire à l'énergie ce dimanche. Les Tomblainoises ont accédé cette année à la Nationale 3, ce qui était déjà un événement. Elles font mieux que jouer le maintien puisque après nous avoir étonnés un grand nombre de fois depuis le début de la saison, elles ont battu la semaine dernière l'équipe des Vosges du nord qui était jusque-là leader invaincu, et ce dimanche elles ont réussi le doublé puisqu'elles ont battu les deuxièmes, Berrwiller, victoire à l'extérieur 59 à 54 ! Champagne !
C'est une belle équipe qui ne s'avoue jamais vaincue, elles méritent que vous alliez les soutenir régulièrement.

Pleine page

Edmonde Charles-Roux n’est plus

Publié le 21 Janvier 2016
Grande tristesse pour la ville de Tomblaine : Edmonde Charles-Roux nous a quittés. C’est une longue histoire qui lie Tomblaine à Edmonde Charles-Roux. Romancière, essayiste, ses œuvres ont connu un succès international et ont été traduites en dix-sept langues. Elle est notamment l‘auteur d’ « Oublier Palerme », prix Goncourt 1968, « Elle, Adrienne » (1971), « L’irrégulière » (Chanel). Elle fut journaliste au magazine « Elle » puis à « Vogue ». En 1983, elle est élue membre de l’académie Goncourt, elle en a été présidente de 2002 à 2014. En avril 2010, elle reçoit du Président de la République Nicolas Sarkozy la décoration de Commandeur de la Légion d’Honneur, elle est élevée à la dignité de Grand Officier en juillet 2013. Veuve de Gaston Defferre, ancien ministre et ancien maire de Marseille, Edmonde Charles-Roux avait été décorée de la Croix de guerre et citée à l’ordre du corps d’armée pour son courage durant la deuxième guerre mondiale.
Job Durupt, maire de Tomblaine, connaissait bien Edmonde Charles-Roux et c’est à son invitation qu’elle avait accepté de devenir officiellement la marraine de la bibliothèque municipale de Tomblaine. Le 23 septembre 1994, était inaugurée la bibliothèque Edmonde Charles-Roux à Tomblaine.

Edmonde Charles-Roux coupe le ruban inaugural. Autour d’elle, on reconnait Job Durupt, maire de Tomblaine, Marcel Cordier, enseignant écrivain, Françoise Mallet-Jorris, François Nourricier de l’académie Goncourt et Christiane Defaux, adjointe au maire de Tomblaine.
Nous ne résistons pas au plaisir de publier le discours du 23 septembre 1994 d’Edmonde Charles-Roux.

Depuis, Edmonde Charles-Roux n’a jamais cessé d’entretenir des liens très étroits avec la ville de Tomblaine et aujourd’hui beaucoup de souvenirs restent gravés dans la mémoire collective. Edmonde Charles-Roux adressait régulièrement à la bibliothèque des petits colis avec des livres qu’elle offrait. Elle suggérait aussi parfois un choix de livres à acheter. Hervé Féron se souvient qu’elle avait rendu visite à Tomblaine à l’époque du grand Olympique de Marseille et ce jour-là, très élégante, en tailleur très classe, elle arborait aussi l’écharpe de l’OM qu’elle soutenait avec passion. Il se souvient aussi, après avoir dîné ensemble, tout le mal qu’il avait eu pour lui faire prendre le train car elle avait horreur de cela, une véritable phobie, et Edmonde Charles-Roux sur le quai de la gare l’avait beaucoup fait rire.
Un autre épisode a beaucoup marqué Tomblaine. Miguel Angel Estrella, pianiste classique argentin de renommée mondiale, ambassadeur de l’Unesco, avait été en 1976 détenu et torturé par la junte militaire en Uruguay. Dans sa cellule, il continuait à jouer avec un clavier muet. De nombreux intellectuels s’étaient mobilisés parmi lesquels Yehuddi Menuhin, Nadia Boulanger, Simone de Beauvoir, Yves Montant, et Edmonde Charles-Roux. Ils avaient permis que Miguel Angel Estrella soit libéré en 1980.
Miguel Angel Estrella n’avait pas revu depuis Edmonde Charles-Roux. Par ailleurs, Marcel Maréchal, directeur des Tréteaux de France, est celui qui à l’époque avait monté le théâtre de la Criée à Marseille à la demande de Gaston Defferre. Il avait confié, tout comme Miguel Angel Estrella à Hervé Féron qu’il aurait grand plaisir à retrouver Edmonde Charles-Roux.

C’est ainsi qu’en 2008 un grand événement de la culture s’est déroulé à Tomblaine dans le cadre du festival Aux Actes Citoyens puisque nous avons réussi à réunir en fin d’après-midi Miguel Angel Estrella, Edmonde Charles-Roux et Marcel Maréchal. Miguel Angel a présenté un concert d’une demi-heure, puis un débat était organisé. Avec Edmonde Charles-Roux et Miguel Angel Estrella nous sommes allés assister aux spectacles sous chapiteau des Tréteaux de France et ensuite un repas très convivial a été organisé à l’espace Jean Jaurès réunissant Miguel Angel Estrella, Marcel Maréchal, Edmonde Charles-Roux, les comédiens des Tréteaux de France, les techniciens, et l’association Aux Actes Citoyens. Ça ressemblait à ce genre de banquets en fin d’album d’Astérix et Obélix, c’était fraternel, c’était convivial.
Madame Edmonde Charles-Roux avait une histoire faite de courage, d’engagement, de passions (son amour pour Gaston). Un talent énorme, elle savait cultiver l’élégance et la fraternité.


Débat à l’espace Jean Jaurès : le journaliste Gérard Charut, Marcel Maréchal, Edmonde Charles-Roux, Charles Tordjman et Hervé Féron

Pleine page

Classe de Neige 2016

Publié le 19 Janvier 2016

Voilà, c’est fini.  Après 17 jours passés à la montagne, les enfants des CM2 rentrent demain mercredi 20 janvier, la tête remplie de souvenirs qu’ils vous feront partager.
Arrivée vers 17h-17h30 :

- Rue Pierre Curie pour les écoles E. et R. Badinter et   J. Ferry (stationner de préférence sur le parking mairie)

- Rue Jean Macé pour l'Ecole Brossolette (laisser libre l'accès et le parking devant l'école)

-
Pleine page

Rencontre Intergénérationnelle

Publié le 19 Janvier 2016

Une rencontre intergénérationnelle a eu lieu au Foyer Marcel Grandclerc
Les enfants de la halte-garderie « La Récré » sont venus nombreux, accompagnés de quelques parents.
Des couronnes ont été découpées et il ne restait plus qu’à les décorer. Les résidents ont joué le jeu et ont fabriqué, comme les enfants, leur couronne.
Suite à cette activité, tous ont partagé la galette des rois dans une ambiance très joviale.

Pleine page

Pages