Une vraie fête populaire à Tomblaine.

Les tomblainois sont atterrés de voir comment la presse locale ne couvre pas les manifestations pourtant nombreuses et de qualité à Tomblaine.
Après la récente soirée de l’association « Aux Actes Citoyens » où devant plusieurs centaines de spectateurs, le pianiste exceptionnel Ben Toury avait fait le show, on avait été scandalisé par la couverture de cet événement. Le record de petitesse pour une photo dans un journal avait été battu à cette occasion.
Vous ne le savez certainement pas si vous avez lu le journal aujourd’hui, mais hier à Tomblaine, a eu lieu une grande fête populaire.
Après une semaine très chargée qui a vu la Ministre des Sports inaugurer la nouvelle salle de gymnastique, après deux jours de réception de nos amis allemands avec Christiane Defaux adjointe au Maire et Hinde Magada Présidente à la Métropole du Grand Nancy de la commission des affaires internationales, ce samedi 25 novembre, un mois avant Noël, était l’occasion du lancement des fêtes de fin d’année.

Un superbe marché de Noël ouvrait ses portes à la population depuis 9h du matin, 57 stands et de nombreux exposants ont attiré un public important toute la journée.
L’ambiance était festive grâce à la parfaite organisation concoctée par Chantal Georg, adjointe au Maire et Présidente du Comité des fêtes.

Un rendez-vous avait été lancé à la population par le biais de flyers et par les réseaux sociaux pour un spectacle féérique donné en extérieur sur la Place des Arts à 18h30.
C’est un véritable show pyrotechnique réalisé avec brio par la société JSE (Jouets Spectacles de l’Est) implantée à Tomblaine qui a été proposé au public venu là encore nombreux et en famille. Au cœur de la pyrotechnie sur le grand écran de la façade de l’Espace Jean Jaurès était diffusée la légende de St Nicolas. La place des Arts était noire de monde. Même le temps fut clément car la pluie s’est arrêtée juste avant le début du spectacle. Sous les applaudissements nourris St Nicolas est venu à la rencontre des enfants, il avait décidé cette année de commencer sa tournée par Tomblaine où il était même en avance…

C’est désormais la tradition à Tomblaine, toute la foule présente compte à rebours avant que le Maire n’appuie sur un gros bouton rouge qui déclenche alors l’allumage du somptueux sapin installé sur la place des Arts. Les illuminations et l’ensemble de la fête ont été orchestrés par Jean-Claude Dumas adjoint au Maire. Et comme à Tomblaine tout se termine toujours par le verre de l’amitié, les adultes ont pu se réchauffer avec un verre de vin chaud. La fête était réussie, populaire, et familiale.

 

Pleine page

Un jumelage sous le signe de l'Amitié, la Paix, la Liberté.

Nous venons de vivre à Tomblaine en deux jours un véritable évènement dans l'histoire qui nous lie à la ville allemande de Hasbergen. En effet il y a tout juste 30 ans Job Durupt maire de Tomblaine et Gunter Fischer Bürgermeister de Hasbergen scellaient cette amitié en signant une charte déclarativequi donnait du sens à notre jumelage en évoquant les valeurs qui nous rassemblent.
Une délégation d'élus de Hasbergen vient de passer deux jours à Tomblaine. Samedi matin, dans la salle du Conseil Municipal, les élus des deux villes ont rencontré des présidents d'associations culturelles ou sportives tomblainoises pour imaginer ensemble de nouveaux axes de développement de ce jumelage. De nombreux beaux projets ont été proposés, ils ne seront possibles que si les citoyens et les associations le veulent, ce sera à eux d'en être les acteurs, aidés par les municipalités qui ont clairement déclaré leur volonté. De belles perspectives pour ce jumelage...

C'était la première fois que le nouveau maire de Hasbergen Holger Elixmann se rendait à Tomblaine et la relation avec l'ensemble de la délégation allemande est des plus cordiales.
Après cette réunion, a eu lieu la cérémonie officielle en mairie, avec la visite commentée d'une exposition rétrospective sur l'histoire de notre jumelage. Séquence émotion, puisqu'on y trouve la Charte avec cette belle déclaration des deux maires de l'époque, mais aussi des photos de Job Durupt, Christiane Defaux, Pierre Grall, Michel Scheidt,...


 

Et puis, chacun se souvient de cette photo qui a fait le tour du monde, lorsque Helmut Kohl et François Mitterrand se sont tenus par la main symboliquement à Verdun. On retrouve cette photo dans l'exposition, car seuls les tomblainois le savent, mais derrière les deux hommes on aperçoit de nombreux hommes politiques tous habillés en costumes foncés, Job Durupt était député, il portait un imperméable clair et on le voit donc aisément. Il figure sur cette photo mythique qui a fait le tour du monde...

Cette exposition sera visible pendant 3 semaines dans le hall de l'hôtel de ville.
Christiane Defaux, adjointe au Maire, Présidente et cheville ouvrière du Comité de Jumelage avait parfaitement organisé ces rencontres. La veille, lors d'un repas partagé avec la délégation allemande et les présidents d'associations à l'Espace Jean Jaurès, de nombreux enfants de "Tomblaine-Danse" ou de l'école de musique "Tempo", nous avaient émerveillés par leur talent et leur fraîcheur.
Les deux maires Holger Elixmann et Hervé Féron ont symboliquement paraphé de nouveau cette Charte, 30 ans après leurs prédécesseurs, affirmant ainsi leur volonté de perpétrer l'amitié qui unit Hasbergen à Tomblaine.

Après la photo-souvenir prise sur les escaliers de la mairie, la délégation allemande a pu participer samedi après-midi aux manifestations de lancement des fêtes de fin d'année à Tomblaine.

"Les petites choses n'ont l'air de rien, mais elles donnent la Paix"
Georges Bernanos.

Pleine page

30 ans d’amitié

Il y a 30 ans la Ville Allemande Hasbergen et la Commune de Tomblaine scellaient leur amitié par une charte que signaient le Bürgermeister FISCHER et le Maire Job DURUPT.
« Sur la base de rencontres mutuelles et amicales pour assurer la vie ensemble dans la Paix et la Liberté. »
Ce vendredi 24 et ce samedi 25 novembre, la Ville de Tomblaine reçoit les élus de Hasbergen pour célébrer ensemble ces 30 ans d’amitié.
C’est un évènement majeur qui se concrétisera par une réception en Mairie samedi à 11h et la signature d’une charte entre le Bürgermeister Holger ELIXMANN et le Maire Hervé FERON en présence de Christiane DEFAUX, Présidente de ce comité de jumelage depuis 30 ans et Hinde MAGADA, Vice-Présidente de la Commission Relations internationales, Europe et coopérations transfrontalières à la Métropole du Grand Nancy.
 
Pleine page

Inauguration de la salle de Gymnastique de l'Espace Jean Jaurès par Laura Flessel, Ministre des Sports

La nouvelle salle de gymnastique de Tomblaine a été inaugurée lundi 20 novembre 2017 par Laura Flessel, Ministre des Sports et quintuple médaillée olympique.
 

Ce fut un honneur pour le club Rondade Salto, mais aussi pour la Ville de Tomblaine, car ici tout a du sens. Cette salle de gymnastique est située dans une ancienne Zone Urbaine Sensible, à l’Espace Jean Jaurès et ce lieu a une histoire.
En effet, cette ancienne friche industrielle a été requalifiée en espace socio-culturel et sportif, inauguré en 1993 par Job DURUPT, maire de Tomblaine et par Monsieur le Préfet ERIGNAC. Et par cette inauguration, c'est une politique publique de la jeunesse volontariste qui est aujourd'hui reconnue.

Cette salle de gymnastique, Tomblaine en avait besoin, dans cette ville qui a changé d’image, qui a évolué dans sa qualité de vie grâce aux priorités données en particulier à l’école, au sport, à la culture, au lien social.
 


La ville met à disposition de toutes les écoles, un personnel municipal diplômé d’Etat pour enseigner la gymnastique. C'est-à-dire que tous les enfants de Tomblaine pratiquent la gymnastique pendant toute leur scolarité !
Dans cette ville de 8500 habitants ou un habitant sur 3 a moins de 19 ans, si on excepte le sport scolaire, on recense à Tomblaine plus de 2500 licenciés sportifs !
Mais l’exemple de la gymnastique à Tomblaine démontre combien le sport scolaire est essentiel parce qu'il alimente les clubs. C’est une histoire de partenariat :  la ville - l’école - le club. Et c’est tous ensemble que nous pouvons faire véhiculer par le sport de belles valeurs pour notre jeunesse.
 

Ainsi le club a grandi et multiplie les performances. On peut d’ores et déjà constater que cette salle est un outil utile. Rondade Salto comptait 400 adhérents en juin, il en compte 487 aujourd’hui (soit 5,73 % de la population).
De plus, une classe sportive existe dans un partenariat club - commune - collège.

La plus jeune adhérente et pratiquante Nina a 18 mois (baby-gym) ! Le moins jeune Denis HOELTER a 67 ans… et demi (!) Il pratique, mais il est aussi le Président et la cheville ouvrière de ce club qui en 15 années d’existence a recensé 2030 gymnastes licenciés.
Les cadres du club sont admirables : Denis HOELTER le Président, Boris NOACK , responsable haut niveau Région Grand Est  et entraîneur à Rondade Salto, Sophie HOELTER  employée municipale diplômée d’Etat et qui entraine au club, Renaud CLERMONT entraîneur des garçons, Damien NOBLET entraîneur, mais aussi professeur d’EPS au collège Jean Moulin et Président du Comité Départemental de gymnastique, Dylan et Camille HOELTER, tous les 2 entraineurs des filles, Gwenaëlle NATER, Manon DOLATA, Victoria LEBRUN qui entrainent les filles.


Depuis 5 ans, chaque année le club remporte des titres de champion de France en individuel ou par équipes, et des podiums nationaux chez les garçons comme chez les filles.
En 2017, une équipe de 10-13 ans a été vice-championne de France, composée de  :
- Romain CAVALLARO (également champion de France en individuel dans la catégorie « Elite », c'est-à-dire qui est le meilleur français dans sa catégorie d’âge)
- Mathis NOBLET (vice-champion de France en individuel en catégorie « Élite », c’est le deuxième meilleur Français)
- Vincent MARCHESI
- Romain MARCHESI
- Leny BAGINSKI

Xavier BLAISE a été sélectionné en 2017 en équipe de France Espoirs, il a terminé 1er d’un tournoi international en Serbie.
Wallys KHIRI dans la catégorie 10 ans, est classé premier Français au mois d’octobre dernier.
Camille HOELTER a été finaliste aux championnats de France au cheval d’arçon .
Enfin, dans le collectif national de préparation pour les JO de 2024 à Paris, sur 12 jeunes gymnastes, on compte 4 Tomblainois, dont Théo NOBLET.

L'architecte monsieur POIGNON, a su travailler en écoutant les besoins des utilisateurs et s’adapter aux lourdes contraintes dues à la rénovation. Cette salle est pratique et esthétique, elle vivra bien.


 

 

 
              Laura Flessel a tenu à se faire photographier avec tous ces jeunes gymnastes.
Pleine page

Pages