Des jeunes citoyens !

La Ville de Tomblaine a signé une convention inédite avec la Protection Civile de Meurthe et Moselle. Inédite, originale et innovante, même en France, puisqu’il s’agit de former progressivement d’ici 2024, une quarantaine de jeunes tomblainois au niveau de premiers secours PSE2. 
Au lycée, les élèves bénéficient d’une formation de niveau PSC1, mais au-dessus on trouve les niveaux PSE1 puis PSE2. 
PSE2 équivaut au niveau requis pour entrer chez les pompiers, pour savoir porter assistance et travailler en équipe.

La Ville de Tomblaine finance intégralement ces formations qui sont dispensées par la Protection Civile. Les jeunes doivent donner pour cela deux semaines de leur temps (une semaine pour le PSE1 et une autre pour le PSE2), c’est pourquoi ces formations sont prévues en périodes de vacances ou de week-ends.

Pour la Ville de Tomblaine, ces formations ouvrent ces jeunes à un état d’esprit bienveillant vis à vis des autres, ils deviennent responsables et prennent toute leur place dans notre société, c’est de la formation à la Citoyenneté active. Pour la Protection Civile, c’est aussi le moyen de recruter de nouveaux bénévoles.

Les jeunes, ainsi formés et diplômés, peuvent alors bénéficier d’emplois en CDD, rémunérés par la Commune, chaque été sur la Plage des deux Rives, mis à disposition de la Métropole du Grand Nancy. C’est ainsi que cet été, 12 jeunes tomblainois ont pu travailler dans ces conditions, sous la responsabilités des professionnels de la Métropole, à l’encadrement des animations d’été, à l’accompagnement des visiteurs, à la médiation sociale…

Mais le projet va encore beaucoup plus loin, puisque les jeunes diplômés qui le souhaiteront pourront aller avec la Protection Civile en septembre et Octobre 2023 à la Coupe du Monde de rugby !!! Ils y seront actifs à part entière, dans les équipes de la Protection Civile, ils seront logés et nourris par l’organisateur de la Coupe du Monde et ils bénéficieront pour cela de CDD rémunérés par la Ville de Tomblaine.
Pour 2024, le même dispositif sera reproduit sur la Plage des deux Rives, mais aussi, toujours avec la Protection Civile, pour les Jeux Olympiques et les Jeux Paralympiques de Paris 2024 !

Quelle aventure en perspective !

Mercredi soir, 5 jeunes tomblainois étaient reçus en mairie pour que leur soient remis officiellement leur diplôme du PSE2. Il s’agissait de Nael Amroun, Loïse Lavanou, Alexia Ducouloux, Lucas Visine et Maxime Visine.

Nicolas Didier, Président de la Protection Civile 54, Alexandre Mayeux Directeur, Eric Bernot (chargé de la gestion du projet « Base de Loisirs », au Pôle culture et vie sociale au sein de la direction des sports, loisirs et grands évènements de la Métropole du Grand Nancy, il  a pu attester du sérieux et de l’investissement de ces jeunes), Denise Gundelwein première adjointe au Maire et Ralph Lallemand, Conseiller Municipal, lui-même membre de la Protection Civile et responsable du projet tomblainois, ont décerné officiellement ces diplômes à ces 5 jeunes.

Avant que de partager le verre de l’amitié, il a été annoncé qu’une nouvelle session de formation, ouverte à une dizaine de jeunes, serait prochainement programmée.

Pleine page

La Brocante des enfants.

Même avec des espaces verts dévastés par la sécheresse, la traditionnelle « Brocante des enfants » organisée en bord de Meurthe, au lieu dit « l’Ile aux Oies » garde sa belle particularité. Ce m rendez-vous incontournable à Tomblaine, chaque m année, le dimanche après-midi qui suit immédiatement la rentrée scolaire, permet aux m enfants (et aux enfants seulement) de revendre à prix très, très abordable, leurs vieux jouets, livres, doudous et bricoles diverses, quelques peu encombrants. Il est vrai qu’à l’heure de la rentrée, il est judicieux de "ranger un peu sa chambre»...
Tout cela pour le plus grand bonheur des parents qui trouveront alors peut-être à faire un peu de place dans les placards… à moins que ces mêmes enfants n’utilisent alors l’argent ainsi gagné pour acheter sur un autre étal un nouveau jouet à prix très, très, très abordable…
Le soleil au milieu de beaux nuages chargés d’espoir pour les espaces verts assoiffés, s’est montré m suffisamment décidé pour que l’après-midi soit serein, au bord de l’eau.

Merci à l’équipe d’animation municipale et au Comité des Fêtes et son Président Alain Legay pour la parfaite organisation de cette manifestation.
 

Pleine page

A Tomblaine, je préserve mon environnement.

Un arrêté préfectoral en Meurthe et Moselle a imposé depuis mi-août l’interdiction d’arrosage, en raison de la sécheresse, ce que chacun peut comprendre…
Un autre arrêté préfectoral, daté du 29 août autorise l’arrosage des fleurs et des plantes, dès lors qu’il s’agit d’eau de stockage et que l’arrosage se fait avant 9h du matin.

A Tomblaine, on n’a pas attendu cet arrêté préfectoral pour préserver notre environnement et adopter une attitude citoyenne. Nous avons investi dans une cuve d’une capacité de 800m3, ainsi que dans une citerne-remorque avec moto-pompe qui permet aux employés municipaux d’arroser les fleurs et plantes depuis 7 ans, pendant tout l’été (état de sécheresse ou pas), uniquement avec de l’eau de pluie récupérée ! Ce dispositif est largement expliqué dans le Projet éco citoyen de la Ville de Tomblaine.
Quant aux terrains de football, qui eux sont encore arrosés avec de l’eau provenant du réseau, ils ne sont plus arrosés du tout depuis la mise en application de cet arrêté préfectoral, ce qui les dégradera à coup sûr.

Il faut rendre hommage à nos employés municipaux qui se lèvent chaque jour à 3h du matin pour cet arrosage, en pour respecter l’arrêté.

Mais que dire de cette personne, certainement bien intentionnée, qui prend nos employés en photo et qui se plaint du fait que nous ne respecterions ni les règles instituées, ni l’environnement ? Ce qui a valu à un de nos jeunes employés de se faire contrôler par la police à 6h du matin…

Pleine page

Une association qui mérite qu’on la soutienne : « Corps Accord »

Mercredi, les élus municipaux tomblainois rencontraient les adhérents de l’association « Corps Accord » pour la réception de nouveaux matériels pour équiper la salle de musculation « Claire Conan Alves » de l’Espace Jean Jaurès.

On se souvient que cette salle de musculation avait été ainsi dénommée, comme un certain nombre d’autres équipements sportifs qui porteront aussi le nom d’une femme sportive, en hommage à Claire Conan Alves, professeure d’Italien au Lycée Varoquaux, qui a été quatre fois championne  d’Europe et quatre fois championne de France d’haltérophilie.

L’association « Corps Accord » est particulièrement active, forte de 260 adhérents, elle propose des activités diverses, telles que la musculation, l’entretien, la remise en forme, le fitness, des cours collectifs de Step, Cardio Boxe, Body Scult, Cross Gym/Wod, fesses-abdos-cuisses, Hit 2022, Aéro-Fit... 
Il s’agit d’activités accessibles au plus grand nombre, on est là dans un état d’esprit associatif et non pas consommateur. Le relationnel et la convivialité y sont donc essentiels. 
La salle de musculation est au coeur de toute l’activité de « Corps Accord ». Manu Vinot (diplômé BEES « métiers de la forme) assure la gestion de 
cette salle. Il vous accompagne, avec, si vous le souhaitez un programme adapté et vous apporte les bons conseils pour votre santé et pour votre sécurité. Il est entouré d’une équipe de professeurs ou encadrants compétents (diplômés BPJEPS).

A ce savoir-faire s’ajoute un caractère sympathique, une bonne humeur qui instaure dans cette association une ambiance détendue, même quand il 
s’agit de produire des efforts pour « pousser de la fonte » !!! C’est ainsi que si vous passez un soir à l’Espace Jean Jaurès, vous verrez de nombreux
adhérents faire du sport et, dans la même salle, voire devant la salle, une sorte de lieu de rencontre, d’espace de vie sociale… où l'on "fait couarail » 
spontanément… Les diverses activités sont pratiquées par des personnes de tous âges, dans le respect des règles (la musculation n’est pas ouverte 
aux moins de 16 ans).

A la demande de l’association, la municipalité vient de financer pour 6670€ d’acquisition de nouveaux matériels.
Au coeur du QPV (Quartier « Politique de la Ville »), on aurait pu penser que de telles acquisitions allaient être éligibles aux aides dans le cadre de la Politique de la Ville ou encore aux aides de l’Agence Régionale du Sport… Et bien non, rien du tout ! Une fois de plus la Commune se retrouve
seule pour soutenir une association pourtant méritante et qui oeuvre quotidiennement pour le lien social…

Dans ce pays, la Politique de la Ville n’a plus aucun sens, plus d’efficacité  et plus aucune sincérité. Et l’ANS est une usine à gaz qui ne fonctionne pas, elle a été inventée pour être l'alibi du gouvernement pour ne plus avoir à soutenir le sport et l’Education Populaire. C’est triste, mais c’est la terrible réalité.

Pleine page

Pages