Cérémonie d’accueil, naturalisation des nouveaux Français.

Hervé FERON, a célébré comme chaque année en présence d’élus, une cérémonie officialisant la naturalisation des Nouveaux Français à Tomblaine.
Cette cérémonie qui a eu lieu à l’Hôtel de Ville, a réuni 18 personnes d’origine étrangère ayant souhaité devenir françaises, soit après avoir résidé en France depuis longtemps, soit après avoir épousé un Français ou une Française.
La nationalité française est attribuée par filiation, par naissance en France, par mariage avec un Français, ou encore par naturalisation.

Aujourd’hui nous nous réjouissons pour vous, nous vous accueillons, nous vous souhaitons la bienvenue, en devenant citoyens français, vous jouissez également de droits nouveaux : le droit de vote à toutes les élections, mais au regard de ces droits, vous avez des devoirs : respecter la loi, se comporter en citoyen français, représenter dignement la France, s’intégrer pleinement à la communauté nationale. Tout le monde a été invité à écouter La Marseillaise.

Tout le monde a pu se retrouver devant le verre de l’amitié.
 

 

 
Pleine page

Nationale 3 : encore une belle victoire des basketteuses Tomblainoises.

L'ASPTT Nancy-Tomblaine rencontrait ce dimanche après-midi l'équipe d'Arras pourtant classée 4ème de Nationale 3, et Tomblaine a littéralement surclassé l'équipe du Pas de Calais.
Le premier quart-temps fut catastrophique pour Arras qui avait affaire à une véritable défense de fer.
28 secondes avant la fin du premier quart-temps, l'ASPTT Nancy-Tomblaine menait...21 à 0 ! Trois lancers-francs et 28 secondes plus tard, le premier quart-temps se terminait par le score sans appel de 21-3.
Il fallait bien s'attendre à un petit relâchement des Tomblainoises qui atteignirent la mi-temps sur un 38-20 tout de même confortable.
Quelques petits réajustements, prodigués par le coach Xavier Riondet, ont certainement été nécessaires à la mi-temps et le troisième quart-temps est reparti sur les chapeaux de roue (60-29)... les Tomblainoises n'avaient plus qu'à dérouler, score final : 70 à 41.
L'ASPTT Nancy-Tomblaine reste ainsi invaincues et première en Nationale 3, malgré un match de retard.
Le seul incident grave lors de ce match eut lieu dans les tribunes des fervents supporters, lorsque Hinde Magada perdit soudain une de ses boucles d'oreilles japonaises offertes par une amie à laquelle elle tient beaucoup (la boucle d'oreille, comme l'amie d'ailleurs). Tombée dans l'interstice de la tribune, on a bien cru que la boucle était bouclée...et perdue par la même occasion. Hinde Magada promit alors une mandarine à qui la lui retrouverait. Et c'est donc Alexandre Huet, héroïque, comme toujours, qui récupéra la boucle d'oreille indemne. Ouf ! C'est lui qui emporta la mandarine de Hinde. On avait frisé le drame.
Boucle d'oreille retrouvée et match gagné pour Tomblaine, ce fut un bel après-midi.

 
Pleine page

C'est la saison des pères et mères et adjoints au maire Noël...

Chaque année, les élus du CCAS et des bénévoles distribuent à domiciles le traditionnel colis de Noèl aux personnes de plus de 64 ans.
Mais quand les distributeurs s'appellent Hinde Magada ou Alexandre Huet, ils ne font rien à moitié et la tradition devient vite folklore... alors ils se parent de leurs plus beaux atours et enfilent un superbe bonnet de mère et de père Noèl !!!
Ce samedi matin, je travaillais dans mon bureau à la mairie, quand Hinde, Alexandre et deux bénévoles Benacer et Nazha ont soudain fait irruption dans mon bureau, au milieu de leur tournée, pour m'offrir gentiment un petit sachet de délicieux chocolats, sans même se soucier de ma ligne de jeune homme...

Et quelques instants plus tard, on retrouvait nos quatre compères en plein travail pendant leur tournée chez l’habitants ! ...


 
Pleine page

Tomblaine a fait "sa fête" à René Cordier

René Cordier, tout le monde le connait dans le milieu sportif, et tout le monde l'apprécie.
Depuis une dizaine d'années, il entraine les gamins de Tomblaine à l'Espace Jean Jaurès, qui était , il y a longtemps une usine, où l'on fabriquait des motoculteurs Bouyer...
Un jour René Cordier m'a confié que quand il était jeune, il avait travaillé pendant des années en atelier dans cette usine, où il passa même son CAP d'ajusteur-tourneur.
Alors nous avons décidé de dénommer la nouvelle salle de boxe flambant neuve à l'Espace Jean Jaurès "salle de boxe René Cordier".
Hier, mercredi 13 décembre, tous les amis étaient réunis pour cette occasion autour de René et son épouse et surtout tous les grands champions qu'il a formés pendant des décennies et qui ont remporté tant de titres prestigieux !
Ils ont tous été présentés comme pour un grand gala de boxe, René ne s'y attendait pas, c'était une belle surprise que chacun avait à coeur de lui faire.
"Dominique Natto, vice-président de la Fédération Française de boxe était présent, ainsi que Stéphane Ferrara" Stéphane Ferrara est ancien grand champion de boxe, reconverti en comédien au cinéma avec talent (et d'ailleurs le soir même sur ARTE était diffusé le film "le détective" dans lequel Stéphane Ferrara avait partagé l'affiche avec... Johnny Halliday !)
On en a bien sûr profité pour faire la petite photo collector sur laquelle on reconnait tous ces champions venus pour René Cordier.
Après cela on a dévoilé la plaque de la "salle de boxe René Cordier"
Et puis, avant de partager le verre de l'amitié, on a eu droit à quelques échanges sur le ring tous coachés par René. Tout d'abord des jeunes tomblainois Luka Bokhorni-Tissie (7 ans), puis Melisse Hildenbrand face à Stéfyna Vuillaume.
La première surprise a été de voir Stéphane Ferrara mettre les gants pour une petite démo !!!
Et.. Ingrid Baena (qui a été championne de France) s'est opposée (amicalement) à ... Anne-Sophie Mathis, 8 fois championne du monde !!!
Un très grand moment d'émotion, d'amitié, et de reconnaissance pour ce grand monsieur qu'est René Cordier.
Il s'est passé tant de choses en une soirée qu'il était difficile de vous en rendre compte aussi vite. Nous publierons la semaine prochaine un vrai reportage, avec toutes les photos, les présentations des champions et leur palmarès et tout le monde pourra récupérer ces éléments-souvenirs sur le net.

 

 

Pleine page

Conseil Municipal du 5 décembre 2017

Deux heures et demie de Conseil Municipal mercredi soir et tout a été voté à l’unanimité, le titre paru dans la presse ne reflète pas du tout la réalité de ce qu’il s’est passé.

Pleine page

Pages