Un tilleul planté dans le Parc du Foyer de personnes âgées

C'est l'histoire d'un Parc, réservé aux personnes âgées,  devenu superbe, très vert, arboré, doté de bancs et de cheminements, grâce au travail du service municipal de l'environnement.
Il y a une dizaine d'années, Anthéa Sogno, comédienne était venue jouer à Tomblaine "Victor Hugo, mon Amour", elle tenait le rôle de Juliette Drouet, qui fut la maitresse de Victor Hugo pendant 50 ans ! Son amoureuse, son égérie, elle sauva même les manuscrits des "Misérables", au retour d'exil de Victor Hugo. Anthéa nous avait fait remarquer que toutes les Villes de France ont une rue, un Parc ou une école qui porte le nom de Victor Hugo, mais jamais celui de Juliette Drouet.

Un jour, au Foyer, en réunion avec les personnes âgées, certaines se plaignaient de jeunes qui squattaient le Parc. Certains jeunes se bécotaient sur le banc !
Une discussion s'en suivit sur le thème "on a peur de ce qu'on ne connait pas, ces jeunes ne sont pas méchants..." Et à la question "à leur âge vous ne faisiez pas la même chose ?" les dames âgées éclatèrent de rire en répondant qu'elles avaient fait bien pire !!!
 

Ce jour-là, nous avons décidé de dénommer ce Parc le Parc Juliette Drouet et le banc en bois "le banc des amoureux" il porte donc une petite plaque où l'on peut lire "aimer, c'est plus que vivre" (citation de V. Hugo)
La Ville de Tomblaine est jumelée depuis 32 ans avec la Ville allemande de Hasbergen. Récemment, nos amis de Hasbergen nous ont offert un tilleul. Ce mercredi, avec Christiane Defaux, adjointe au maire et présidente du Comité de Jumelage, et les adjoints au maire Alexandre Huet et Jean-Claude Dumas, nous avions donné rendez-vous aux résidents du Foyer pour planter ce tilleul dans le Parc Juliette Drouet.
Sur les photos on peut voir que Sophie, la directrice du Foyer a manié la pelle, tout comme Christiane Defaux, puis  le Maire et un employé municipal a terminé le travail.
 


 
Le tilleul est un arbre au feuillage caduc, il perd donc ses feuilles en hiver, il apprécie le soleil et fleurit de mai à juillet. Sa croissance et rapide et il atteint une hauteur moyenne de 25m. Ses fleurs, une fois séchées permettent de faire des infusions, elles sont appréciées pour leurs propriétés médicinales, apaisantes, antispasmodiques (contre les spasmes musculaires) et fébrifuges (qui fait tomber la fièvre).
Le Maire a chargé les résidents du Foyer d'une mission, étant donné la petite taille de l'arbrisseau planté : "vous êtes désormais les gardiens du tilleul planté dans le Parc Juliette Drouet,  prenez en soin et prenez soin de vous".
 
Pleine page

Chloé Perrin, médaille de bronze aux Championnat de France

Chloé Perrin (vêtue de rose sur la photo) est tomblainoise. Elle est âgée de 23 ans et pratique l’équitation depuis l’âge de 6 ans. Elle a commencé cette discipline après avoir vu ses parents jouer. Cela fait désormais treize ans qu’elle joue au Ménil Saint-Michel à Flavigny-sur-Moselle, accompagné de son père, comme coach, et de sa sœur.

Elle pratique plus particulièrement le horse-ball qui est l’équivalent du rugby à cheval. Il se joue à quatre joueurs contre quatre qui ont pour objectif de réaliser trois passes et de marquer des buts par des systèmes d’attaque et de défense sur une durée de jeu de vingt minutes, soit deux mi-temps de dix minutes. Le jeu de balle allié à la vitesse, l’attrait de la combativité collecte, font du horse-ball un véritable spectacle.

Pour elle, le horse-ball est un moyen de s’épanouir et d’oublier tout ce qui l’entoure. C’est une réelle passion. Dans ce sport, elle aime l’esprit d’équipe, le fait de jouer avec de la vitesse, de devoir se défendre afin de pouvoir garder la pleine possession de la balle et d’aller encaisser les buts.
Elle a participé aux Championnats de France en mai 2019 avec son équipe dont les membres évoluent ensemble depuis quatre ans, ainsi que son cheval Léon, fidèle compagnon de jeu, qui prend autant de plaisir qu’elle à évoluer dans ce sport. Vivre ce Championnat était une première pour elle et son équipe où l’objectif était avant tout de se faire plaisir. Et finalement… elles ont obtenu la troisième place du podium ! Elles espèrent pouvoir revivre cette expérience cette année, en visant cette fois, la plus haute marche.

Félicitations à Chloé et son équipe !

Pleine page

Les Maisons fleuries

Samedi 19 octobre 2019, le Maire, Hervé Féron recevait à l'Espace Jean Jaurès les lauréats du concours des Maisons fleuries, organisé chaque année par la Ville.
C'est Jean-Pierre Laurency, premier adjoint délégué à l'Environnement et Emmanuel Rosina, Conseiller Municipal, Vice-Président de la Commission Environnement qui sont les pilotes de cette action.
 

 
Un jury composé de Jean-Pierre Laurency, Emmanuel Rosina, Alexandre Huet, Jean-Claude Dumas, Gérard Albert, Jules Godin et Mireille Daffara, sélectionne en trois catégories (Maison avec jardin/ Balcon-terrasse/fenêtres et murs) les personnes qui seront récompensées de leurs efforts...

Le Maire a expliqué que ce fleurissement vient en complémentarité du travail réalisé par le service municipal dirigé par Cyrille Jacquemin et dont on peut être très fier.
Tomblaine s'est tournée dans son projet de développement résolument vers la nature, avec son Espace Naturel Sensible, ses Parcs et Jardins, le Parc Georges Brassens, les Mares de Tomblaine, les façades végétalisées de la Maison de Santé Pluriprofessionnelle et le fleurissement...
 


 
L'écologie et le devenir de la planète sont une réelle préoccupation avec l'arrosage des plantations exclusivement à partir de récupération d'eaux de pluie, le traitement différencié des espaces verts, les fauches tardives pour favoriser la biodiversité, la plantation de nouveaux arbres chaque année, la non utilisation de produits phytosanitaires, etc.
Ainsi, malgré la canicule, notre Commune a été belle et fleurie encore cette année, les habitants qui apporte leur touche par le fleurissement individuel participent à créer un climat dans la Ville où il fait bon vivre et où la nature est respectée, les fleurs, les arbres, les cygnes, les canards, les libellules, les
grenouilles... 

 
Originalité cette année, en plus d'un diplôme et d'un beau pot de fleurs, chacun s'est vu remettre une carte prépayée qui permettra de recevoir dans la période située entre mars et juin, chez soi, une boite de larves de coccinelles. Ces coccinelles sont très efficaces, en particulier pour manger et éliminer les pucerons sur les plantes basses (ornementales et potagères) et sur le laurier rose. Offert par la Mairie, c'est naturel, une grosse larve ou une coccinelle adulte peut manger entre 80 et 100 pucerons par jour.
 
Pleine page

La performance au Collège Jean Moulin.

Le Collège Jean Moulin de Tomblaine a vu encore ses effectifs à la hausse lors de la dernière rentrée scolaire avec 622 élèves. Il est vrai que ce Collège est particulièrement performant, 91,9% des élèves candidats au Brevet des Collèges cette année l'ont obtenu, un résultat au-dessus de la moyenne académique. On remarque aussi de nombreuses mentions.

Ce vendredi, le Principal monsieur Barbier avait organisé une remise officielle du diplôme de ce Brevet, officielle, mais conviviale. Et comme le Collège accueille des enfants d'autres Communes, il avait invité tous les maires des Communes concernées Eric Pensalfini pour St Max, Michel Candat pour Saulxures, Jean-Pierre Dessein pour Art sur Meurthe et bien sûr Hervé Féron puisque très majoritairement ces élèves sont Tomblainois.
Nous avons remis individuellement ce qui pour beaucoup est le premier diplôme de leur vie. Un moment émouvant, les parents sont fiers et ils ont raison.
 
Pour finir, une belle photo-souvenir collective a été prise.
 

 
Pleine page

Réception des enseignants

En début d'année scolaire, la Municipalité reçoit les enseignants de Tomblaine, ainsi que tous les acteurs de la vie locale autour de l'école, des parents d'élèves, les ATSEM... À cette occasion, le Maire rappelle le soutien de la Ville à l'École publique et tous les moyens municipaux mis en œuvre pour cela.

La restauration scolaire, en régie, dont les repas depuis ont toujours été confectionnés par les personnels municipaux avec des produits frais , en utilisant depuis de nombreuses années les circuits courts et en proposant un repas bio par semaine...

La démarche qualité du Temps Péri-Scolaire, fréquenté par 92% des enfants scolarisés, le bus municipal mis à disposition des enseignants, une ATSEM par classe en école maternelle, un TBI par classe d'école élémentaire, les meubles mobiles avec ordinateurs pour permettre aux enseignants de travailler avec un groupe d'enfants en réseau, l'animateur municipal de gymnastique... À Tomblaine, tous les enfants de toutes les écoles font de la gymnastique, tous les enfants de Tomblaine savent skier, grâce aux classes de neige, tous les enfants savent nager, car tous vont à la piscine régulièrement, tous les enfants ont un cycle de séance de canoé-kayak...

La Bibliothèque, la ludothèque, le Centre de loisirs, les grands projets culturels, comme l'orchestre à l'école, un projet musical innovant à l'école Brossolette, un projet artistique avec tous les CM1 de Tomblaine et avec l'artiste Jean-No, tous les CM2 qui bénéficient chaque année d'une masterclass  de commedia dell'arte encadrée par des professionnels...

Et puis, l'offre culturelle associative et l'Education Populaire viennent en complément de l'École. L'École à Tomblaine est une priorité. Le Maire a cité Victor Hugo dans un extrait de son discours en 1848 à l'Assemblée Nationale pour rappeler que "l'École de la République ne peut pas être une variable d'ajustement budgétaire et que nous avons la responsabilité collective de soutenir les enseignants pour que l'École puisse accomplir sa mission de former les citoyens libres et éclairés de demain".

Avant le verre de l'amitié, Christiane Defaux, adjointe déléguée à l'Enfance et à l'Accès au savoir et Hervé Féron ont rendu hommage à madame Francine Vanhée, récemment retraitée, qui laisse un excellent souvenir unanime, après avoir été enseignante 30 ans à Tomblaine !

Pleine page

Pages