La fête au Centre de loisirs

La fin du mois de juillet est marquée traditionnellement par une fête du Centre de loisirs à laquelle est conviée les parents.
Le Maire, accompagné de Christiane Defaux et Jean-Claude Dumas, adjoints au Maire, y ont assisté, comme d'habitude. Conditions climatiques obligent, la fête commençait par une heure d'ateliers, où des jeux d'eau étaient proposés aux enfants. De la pêche au canard au "water-pong", que de la bonne humeur ! Quel bonheur de rater son coup et d'arroser "malencontreusement" le copain, quand ce n'est pas s'arroser soi-même.



Le Centre de Loisirs a accueilli durant le mois de juillet 2340 journées-enfants, soit une moyenne de 117 enfants par jour, avec des pointes de 150 enfants...
Gregory Legagneur en était le directeur, dans le cadre de sa formation BPJEPS et Patricia Herman était son adjointe. 21 animateurs ont été embauchés et parmi eux 8 ont effectué leur stage pratique BAFA. La Ville de Tomblaine participe financièrement à toutes ces formations.
La thématique de la session était "la nature et les sciences", cela a passionné les enfants, mais de nombreuses sorties ont été proposées aussi (piscine, cinéma, accrobranche, parc de Ste Croix...). A noter que la canicule a été plutôt bien gérée : lors des après-midis les plus chauds, les enfants ont été emmenés dans la salle Léo Ferré (qui est climatisée) à l'Espace Jean Jaurès, pour y faire diverses activités.
Avant que de se retrouver autour du verre de sirop de l'amitié (et d'une bonne glace !), Greg a demandé aux parents de s'approcher de la surprise du jour...

Les enfants ont alors dévoilé la superbe fresque qui a été réalisée collectivement sur un mur du Centre de Loisirs pendant ce mois de juillet


Originale et colorée, on peut y reconnaître les visages des enfants et des animateurs, réalisés en pochoirs... Chacun s'est approché pour tenter de s'y retrouver et de se reconnaître.

Magnifique ! Cette fresque restera comme le témoignage d'un bel été pour les enfants de Tomblaine.


... et en plus, ils ont eu la délicatesse de faire un pochoir à partir de la photo du Maire, avec des cheveux noirs ! On dirait qu'il a 36 ans...

Pleine page

La Ville de Tomblaine travaille pour vous.

Tout l'été, des travaux importants sont entrepris par la Ville de Tomblaine, profitant des vacances des usagers. La façade de l'Ecole de musique TEMPO vient d'être complètement rénovée...

Pleine page

Alerte renforcée pour la sécheresse en Meurthe-et-Moselle


Les particuliers et les collectivités sont soumis, à compter du jeudi 1er août 2019, aux mesures suivantes :

- L'arrosage des jardins, des pelouses, des massifs floraux, des potagers, des espaces verts et des espaces sportifs est interdit de 9h à 20h;
- Le lavage des véhicules à domicile est interdit, il est obligatoire d’aller en station professionnelle;
- Le remplissage (même partiel) et la vidange en milieu naturel des piscines privées est interdit, la vidange des plans d’eau est interdite;
- Le lavage des voiries et des trottoirs est limité au strict nécessaire;
- Le contrôle des bornes incendie est interdit;
- Tout prélèvement dans un cours d’eau à des fins non autorisées est interdit;
- Tout prélèvement par le biais de forage doit être reporté à la fin de la période de sécheresse;
- L’abreuvage du bétail par prélèvement dans un cours d’eau est interdit sans autorisation du service environnement de la DDT.
 

Pleine page

Les noms des rues...

Lorsque je suis devenu Maire, une habitante de Tomblaine m'avait fait remarquer gentiment qu'il n'y avait quasiment pas de noms de femmes attribués aux rues de Tomblaine et lorsqu'il y en avait, les femmes y étaient associées à leurs maris (rue Joliot-Curie, rue Pierre et Marie Curie).
J'avais donc pris des engagements que nous avons tenus, puisque Tomblaine se développe beaucoup et chaque fois que nous avons deux rues à dénommer, au moins une des ces deux rues porte désormais le nom d'une femme. La première d'entre elle a été la rue Olympe de Gouges.
Une amie est en train de travailler sur un projet de livre autour des noms de rues en Lorraine et elle me faisait remarquer récemment que Tomblaine fait figure d'exception (et de très loin) pour ce qui est des noms de femmes donnés aux rues.
En effet, pour l'ensemble des Communes en Lorraine la moyenne serait seulement de 1,77% de noms de femmes, par rapport à la totalité des rues...
Or, à Tomblaine, sur 122 rues recensées, 22 portent un nom de femme, soit ... 18,03%.
C'est beaucoup mieux et nous en sommes forcément très fiers, mais c'est largement insuffisant, et nous nous allons nous améliorer encore.
Les noms de ces rues sont: rue Louise Michel,  rue Virginie Mauvais, rue Yvette Cauchois,  rue Clara Malraux, rue Emilie Du Châtelet, rue Marie-Claude Vaillant Couturier, rue Camille Claudel, rue Elsa Triolet, Allée Lucie Aubrac,  rond-point Flora Tristan, rond-point Suzanne Lacore, rue Olympe De Gouges, rue George Sand, rue Marie Laurencin, rue Gabrielle Brunet, rue Victoire Daubié, rue Anne Frank,  rue Maria Deraismes, rue Rosa Luxembourg, rue des dames Laboureur (rue des laboureurs, re-dénommée rue des dames Laboureur), rue Irène Joliot-Curie (rue Joliot Curie, re-dénommée en 2016 rue Irène Joliot-Curie) et rue Simone de Beauvoir (actuellement en construction).
A noter qu'à Tomblaine, on ne baptise pas les rues, mais on les dénomme. Il n'y a pas de noms de religieux qui soit attribués aux rues.
On y trouve des noms de résistants, ou de personnes connues pour leur engagement politique, culturel, artistique ou humaniste.
Hervé Féron.
Pleine page

Retour en images sur les activités proposées aux jeunes Tomblainois en juillet.

À chaque période de vacances scolaires, la Ville de Tomblaine propose gratuitement des activités pour les jeunes de 13 à 18 ans. Le mois de juillet fut très chargé pour nos jeunes. En effet, les animateurs municipaux ont proposé un large panel d’activités.
 

 
Au programme :
footgolf : 13 jeunes se sont initiés au footgolf à Pulnoy,
accrobranche : 25 jeunes sont partis à Pierre Percée avec au programme parcours dans les arbres et tyrolienne au-dessus du lac,
sortie vélo : 5 jeunes ont parcouru 20 km en VTT à travers la forêt du plateau de Ludres,
activités sportives au gymnase Brossolette : entre 15 et 20 jeunes se sont affrontés sur différents sports collectifs (speedminton, foot, basket,...)
la Batucada à Avignon.
En parallèle, 2 chantiers jeunes ont eu lieu pendant la section de juillet. Un chantier « jeux en bois » qui a mobilisé 7 jeunes pour la réalisation de 6 jeux géants (jeu d'adresse, jeu de palet, morpion géant, etc ...), ces jeux seront utilisés lors de manifestations municipales (ex : brocante des enfants), à la ludothèque et un chantier « environnement » où 5 jeunes ont nettoyé et déboisé le site de l'île du foulon et de l'encensoir.
 
 
 
 
Pleine page

Pages