Information coupure d'eau

Les équipes travailleront à rétablir le service dans les meilleurs délais.

Pleine page

Tomblaine, terre d'innovation.

Le Centre de Qualification, de Formation et de Démonstration (CQFD) d'Urbanloop est installé à Tomblaine et c'est ici que le record de consommation énergétique pour un véhicule autonome sur rail  à été pulvérisé le vendredi 28 mai 2021 (0,47 centime d'euro au kilomètre) !

Ce n'est pas la première fois qu'un évènement majeur pour l'évolution technologique se produit à Tomblaine.
J'en veux pour preuve cette carte postale de 1907 qui présente "la première expérience d'aviation à Nancy", cela se passait sur "l'île de Tomblaine (aujourd'hui îles du Foulon et de l'Encensoir). On y voit une voiture de cette époque s’apprêtant à tirer un planeur, à l'aide d'un câble, pour le faire décoller. Au fond, on aperçoit le crassier de Tomblaine, qui après que la Meurthe ait été rescindée, est passé sur l'autre rive, côté Jarville.

En 1907, qui était le premier président de l'aéroclub de l'Est ? Le peintre Émile Friant ! 

Tomblaine est une terre d'innovation !

Mais il faut savoir aussi que Tomblaine a toujours été utilisée pour les intérêts de Nancy, jusqu'à être considérée comme sa poubelle. Ces mots peuvent vous paraître excessifs, c'est pourquoi je vous donne un exemple. Au 19ème siècle la ville de Nancy venait systématiquement déverser ses boues sur le territoire de Tomblaine !

Mais Tomblaine a toujours eu les ressources pour imaginer son évolution... Aujourd'hui les boues sont polluantes, mais à cette époque-là, elles étaient fertilisantes, c'est ainsi que nombre de ces terrains sont devenus terrains d'application de l'école d'agriculture (partie à Pixérécourt en 1953), ou terrains maraichers (d'où le nom de terrains Marenchêne, étymologie : marécages, maraichage...) C'est aussi comme cela que la ferme d'application de l'école d'agriculture a accueilli pendant plusieurs semaine Pasteur, venu à Tomblaine travailler à son projet de pasteurisation du lait !

Tomblaine est une terre d'innovation !

Tomblaine maltraité par le Grand Nancy, c'est aussi un aérodrome sur le territoire de Tomblaine qui fut pourtant dénommé "aérodrome de Nancy Essey"... Tomblaine n'ayant le droit que de subir les bombardements autour de cet aérodrome pendant la guerre...
C'est aussi toute cette superficie, appelée Plaine Flageul, qui, avec la zone liée aux activités aéroportuaires représente le tiers de la ville de Tomblaine ! Malheureusement, pendant toute la période de règne d'André Rossinot, ce tiers de Tomblaine a été acheté à l’État par le Grand Nancy à l'euro symbolique. Le Grand Nancy a empêché la ville de Tomblaine de ce développement, dont elle avait besoin, le grand Nancy a spolié la ville de Tomblaine. C'est une réalité. Les très nombreuses entreprises qui ont souhaité s'installer là depuis trente ans et qui en ont été dissuadées, en sont la preuve.

Et voilà, que "sous Rossinot", on vient me proposer d'accueillir Urbanloop sur un terrain pour lequel la ville de Tomblaine avait d'autres projets. Nous avons accepté facilement, parce qu'il nous semblait responsable d'aider un tel projet et parce que nous avons été séduits par l'enthousiasme de ceux qui le portent... C'est pourquoi, aujourd'hui Tomblaine tire une certaine fierté à partir de ce record du monde.

Nous y avons participé. Dans ce contexte de spoliation durable, accepter la mise à disposition de ces terrains pour une telle durée est un effort conséquent pour notre ville.

Tomblaine est une terre d'innovation !

Mais...

Il ne faut pas oublier que lorsque cette demande nous a été adressée, le projet de développer, après la période expérimentale, Urbanloop à Tomblaine, nous a été présenté. Ce projet a même été présenté en juin 2020 au Conseil Municipal de Tomblaine par power point et simulation de l'implantation des boucles sur  Tomblaine. Beaucoup d'entre vous en ont été témoins, puisque cette réunion du Conseil Municipal avait été diffusée en direct live sur facebook.

Ce n'est d'ailleurs pas un hasard, si Jean-Philippe Mangeot, devant le Ministre et les nombreux invités a utilisé, pour expliquer le fonctionnement d'Urbanloop, la même simulation sur écran, présentant deux boucles d'Urbanloop implantées à Tomblaine...

Or, j'ai lu dans la presse de samedi que Mathieu Klein a annoncé "trois étude de faisabilité actuellement en cours sur différents sites sur la Métropole du Grand Nancy". Très bien.
Par contre et là Mathieu Klein ne l'a pas dit, le journaliste ajoute "selon nos informations..." et il évoque deux hypothèses d'implantation, en ne citant pas Tomblaine, bien sûr...
La Ville de Tomblaine a travaillé sur son Projet Eco-citoyen, particulièrement novateur, qui a été partagé, discuté, amendé par la population et qui sera prochainement édité. Urbanloop, tant par son aspect écologique, que par la démocratisation des mobilités, est, de fait, partie intégrante du projet Eco-citoyen de Tomblaine.

Nous n'avons rien contre l'implantation d'Urbanloop ailleurs, bien au contraire, mais nous n'accepterions pas que ce soit à la place de l'implantation à Tomblaine.

Cela serait vécu comme une injustice par les Tomblainois. Cela signifierait qu'on nous aurait menti sciemment et cela signifierait que rien n'aurait changé dans la façon dont le Grand Nancy (dé)considère Tomblaine et exploite son territoire. Je ne veux pas croire à cela, car aujourd'hui les relations sont devenues (enfin) respectueuses. Mais je pose ici publiquement le problème.

Tomblaine veut Urbanloop dès 2025. Conformément à la proposition présentée publiquement par Jean-Philippe Mangeot, en deux boucles desservant : la ZAC du Bois la Dame (à terme 1100 logements), la Plaine Flageul (zone d'activités en devenir proche, autour du sport et du loisir / aérodrome / lien avec la ligne de transport en commun qui dessert l'Est de l’agglomération / lien avec un parking relais... / et avec une logique absolue, puisque c'est le site de la base Urbanloop, qui pourrait alors être pérennisée), la cité scolaire (3000 élèves au quotidien), la proximité de grands équipements tels que la Maison Régionale des Sports, le stade Raymond Petit, le stade Marcel Picot... Voilà quelques arguments qui devraient peser lourd, non ?

Et pourquoi ne pas considérer que cette première implantation serait intégrée à part entière à cette phase d'essai, de "Formation, de Qualification et de Démonstration", installée à Tomblaine.

Tomblaine veut Urbanloop dès 2025. Mais c'est maintenant qu'il faut l'imaginer et en parler.

Hervé Féron, 
Maire de Tomblaine.

Sur cette photo, prise le vendredi 28 mai 2021, à l'occasion du record du monde d'Urbanloop à Tomblaine, de gauche à droite :
Mathieu Klein, Président de la Métropole du Grand Nancy et Maire de Nancy, Jean-Baptiste Djebbarri, Ministre délégué, chargé des transports, Anne Lauvergeon, Présidente du CA de l'Ecole Nationale Supérieure des Mines de Nancy, Jean-Philippe Mangeot, Fondateur d'Urbanloop, André Rossinot, ancien Ministre et ancien Président de la Métropole du Grand Nancy, Olivier Jacquin Sénateur, Hervé Féron, Maire de Tomblaine, Grégoire Ruhland, adjoint au maire de Tomblaine.

Pleine page

UrbanLoop / Record du monde de consommation énergétique

UrbanLoop / Record du monde de consommation énergétique pour un véhicule autonome sur rail. Le projet était moins d'un centime d'euro au Kilomètre, avec 0,05 kWh/km constaté, correspondant à 0,47 centime d'euro au km, pour une vitesse maxi de 52 km/h, le record du monde est... pulvérisé !
L'évènement a eu lieu en présence de Jean-Baptiste Djebbari, Ministre délégué auprès de la ministre de la Transition écologique, chargé des Transports.

Pleine page

Retour sur le prologue du Tour de la Mirabelle à Tomblaine

Jeudi 27 mai s'est déroulé le prologue du Tour de la Mirabelle à Tomblaine.
L'événement sportif a eu lieu à huit clos pour des raisons sanitaires. Mais l'annulation des animations n'a pas empêché les tomblainois de soutenir et encourager les coureurs qui s'affontaient dans une course de 3,1 km contre la montre dans les rues de Tomblaine.
Comme en témoigne les personnes agées du foyer Marcel Grandclerc, très heureuses de pouvoir applaudir les cyclistes à chaque tour :

Seule animation proposée au public venu quand même, malgré les contraintes sanitaires, admirer le tour derrière les barrières de sécurtié : Xavier Lavigne et sa superbe voiture de course, une Renault Formule 1600 avec laquelle il a fait, à vitesse réduite, le parcours du Tour de la Mirabelle.

Revivez en images ce bel événement sportif : 

Pleine page

Le Vélo à l’honneur !

C’est le Jour J, à partir de 16h, Le Tour de la Mirabelle passera à Tomblaine !
A 16h : Ouverture de la course par Xavier Lavigne, champion 2019 et 2020 de la Formula Cup B, qui effectuera le parcours du Tour de la Mirabelle aujourd’hui au volant de sa Renault Formule 1600.
A 17h : Départ du prologue assez technique de 3.1 km dans les rues de TOMBLAINE qui verra le vainqueur revêtir la tunique « jaune mirabelle » de leader.
Plus d'infos sur : https://tourdelamirabelle.com/ et sur facebook : Tour de la Mirabelle
Compte tenu du contexte sanitaire, le départ et l'arrivée se feront à huis clos, vous pouvez toutefois suivre le passage des cyclistes.

Pleine page

Pages