Tomblaine, officiellement labellisée "Ville à vélo 2022".

Sur le podium du protocole, Christian Prudhomme, le directeur du Tour de France m'a remis officiellement, le diplôme, attribué à la Ville de Tomblaine de "Ville à vélo 2022" ... "pour son engagement, ses projets et ses actions au service de la pratique du vélo.
En marge du Tour de France, c'est un évènement d'importance pour notre ville. En effet, quel sens aurait une telle organisation, une telle mobilisation, si parallèlement, il n'y avait pas une véritable politique publique et une réelle volonté au service de la pratique du vélo.

A Tomblaine, nous ne sommes pas d'irréductibles ennemis de la voiture ! Mais nous restons convaincus que le vélo est une solution
complémentaire et essentielle pour bien se déplacer, pour ne pas déranger, ne pas polluer, ne pas faire de bruit et également
pour entretenir une bonne santé...
Pour que cela devienne possible, il est de la responsabilité des collectivités publiques de permettre une accessibilité facile, pour tous et sécurisée pour la pratique du vélo. A Tomblaine, il y a un maillage de pistes cyclables intéressant, mais lorsque la Communauté Urbaine m'avait proposé il y a 12 ans de tracer des bandes cyclables sur le boulevard Tolstoï, j'avais refusé en expliquant alors à André Rossinot qu'étant donné l'étroitesse de cette voie, cela aurait mis systématiquement les cyclistes en danger. Je demandais (il y a 12 ans !!!) que le cheminement doux qui longe la Meurthe jusqu'au boulevard de l'avenir soit prolongé jusqu'au sud de Tomblaine. Cela permettait deux axes parallèles en pistes cyclables qui pouvaient ensuite être reliés à plusieurs endroits par des barreaux transversaux. A l'époque, il n'était pas possible de faire entendre une bonne proposition dans cette  agglomération...

Jeudi matin, en présence de Sonia Huguet et de trois femmes élues : Chaynesse Khirouni Présidente du Conseil Départemental de Meurthe et Moselle, Estelle Mercier, adjointe au Maire de Nancy et Conseillère Métropolitaine et Sylvie Kurt, adjointe au Maire de Tomblaine, nous avons dénommé officiellement cette piste cyclable "Piste Cyclable Sonia Huguet, championne de France et d'Europe de cyclisme".
Cette piste cyclable, pour l'instant s'arrête là... Ce qui n'a pas beaucoup de sens. J'ai demandé à la Métropole du Grand Nancy qu'elle soit prolongée jusqu'au sud de Tomblaine, en longeant la rivière pour rejoindre (enfin) la piste cyclable qui mène à Art sur Meurthe et donner ainsi un peu de cohérence à ce schéma de desserte par cheminements doux à Tomblaine, mais aussi en lien avec le reste de l’agglomération. J'ai demandé à ce que cela soit fait avant la fin du mandat municipal... Les gens qui me connaissent bien, savent que je n'ai pas besoin de chercher là un argument pour une éventuelle campagne municipale... Mais par contre, cette demande est légitime, elle est urgente (pour des raisons de sécurité), elle est cohérente et... 12 ans, ça suffit !
Il m'a été dit que cela serait fait... Mais pour l'instant j'attends.
Et si on peut penser que Jacques Chirac avait promis de se baigner dans la Seine, parce qu'il savait pertinemment que la Seine ne serait jamais suffisamment assainie pour être propre à la baignade. Je promets, parce que j'y crois, que si cette piste cyclable est terminée avant la fin de ce mandat municipal, on me verra très souvent me déplacer en vélo... Et tous ces efforts, tous ces évènements n'auront pas été vains.
Hervé Féron.

Pleine page

Yohann Noizette, "Citoyen combatif" !

Depuis de nombreuses années la société Antargaz décerne  à chaque arrivée d'étape du Tour de France, le "trophée du coureur du jour le plus combatif"
Désormais, il est aussi demandé à chaque ville-départ si elle aurait un "citoyen combatif" à désigner... Christian Prudhomme l'a dit hier sur le podium : ce qui l'a séduit dès la première fois dans la candidature de Tomblaine, c'est le souhait d'associer les jeunes, nombreux à Tomblaine, à cette belle manifestation.
Nous avons proposé Yohann Noizette, parce que c'est une belle personne, il est méritant et combatif. Né dans ce que l'on appelle aujourd'hui pudiquement "un quartier Politique de la Ville", qui s’appelait alors "Zone Urbaine Sensible", il y a grandi avec toute sa famille. Devenu adulte et passionné de Boxe Thaï,
il s'est formé pour obtenir les diplômes nécessaires et pour pouvoir transmettre ce qu'il savait aux plus jeunes.
Yohann travaille, il est père de famille et à côté de son travail, il donne beaucoup de son temps pour le club qu'il a fondé : la "Boxe Thaï Tomblaine".
Il y est à la fois président, entraineur, coach... Il encadre de nombreux enfants, ados et jeunes majeurs. Il reste simple, il parle comme on parle dans les cités, avec ses mots, mais il est engagé en citoyenneté, il transmets de belles valeurs à tous ces jeunes, en véritable éducateur. C'est une chance pour tous ces jeunes
d'avoir un entraineur comme Yohann et c'est une chance aussi pour notre Commune.
Il était donc normal qu'il soit mis à l'honneur. Il a été appelé à monter sur le podium-signatures, la société Antargaz lui a remis une réplique du trophée ducoureur le plus combatif et puis il a été invité à prendre place dans la voiture Antargaz, pour vivre l'intégralité de l'étape Tomblaine - La Planche des Belles Filles, au cœur de la course !
Les enfants de Yohann Noizette peuvent être fiers de leur papa !
Et puis merci aussi à tous les citoyens combatifs : les 2058 personnes qui ont battu le record du monde de madison dansé en maillot jaune, les 50 cyclistes qui nous ont proposé la parade déjantée, les 58 personnes qui ont animé le Land Art, les dizaines de jeunes en CDD et de bénévoles qui ont travaillé de nuit pour la manutention et l'installation, ceux qui sont allé sonner aux portes des habitants pour leur demander de mettre des draps de bains jaunes à leur fenêtre, merciaux commerçants qui ont joué le jeu, les 300 enfants qui ont participé à la "dictée du Tour" ...
Ensemble, on a réussi !

 

 

 

Pleine page

Des nouvelles du Tour de France ?

Le Maire de Tomblaine a testé le vélo à bulles de la Maison du Vélo de la Métropole du Grand Nancy...

Pleine page

Pages