Une belle perspective en attendant la Mirabelle Classic à Tomblaine !

La Mirabelle Classic est une des plus grandes courses cyclistes féminines en France. Au départ de Tomblaine, elle a été crée en 2020, en pleine crise sanitaire, par le club cycliste : le Team Macadam's Cowboys, sous l'impulsion de son dynamique président Laurent Goglione.

La réussite de la première édition avait attiré l'attention de la Fédération Française de Cyclisme, qui avait souhaité, dès la deuxième année, que la Mirabelle Classic devienne ni plus ni moins qu'une étape de la Coupe de France de cyclisme féminin ! La dernière étape s'était courue en 2021, bien sûr, à Paris sur les Champs Élysées... Et bien figurez-vous que le 25 septembre 2022, la Mirabelle Classic , au départ de Tomblaine, sera ... la dernière étape, le final de la Coupe de France de cyclisme féminin ! 

Toujours bien sûr, grâce au Team Macadam's Cowboy de Laurent Goglione.

Et voilà qu'aujourd'hui un exploit sportif a eu lieu ! La troisième manche de la Coupe de France Féminine des clubs de Nationale 1 et 2 avait lieu àVianne (Lot et Garonne). C'est l'équipe féminine du Team Macadam's Cowboys qui est entrée dans l'histoire du cyclisme féminin français en remportant
cette manche devant l'équipe d'Occitanie, en un contre-la-montre par équipes de 6 sur 37,5km, couru en un peu plus de 50 minutes !!! 

Après trois manches de Coupe de France, Aurore Pauchet, Caroline Mouraux, Chloé Charpentier, Eléonore Savaira, Fernanda Yapaura et Mille Troesen 
(4 françaises, une argentine et une danoise) sont désormais 3èmes au classement général par équipes pour leur première saison en Nationale 1 !!!

Jamais une équipe du Grand Est et encore moins de Lorraine n'avait gagné jusqu'à aujourd'hui une manche de Coupe de France ! C'est la victoire de tout un club, ses bénévoles qui, chaque week-end, traversent la France pour accompagner et encadrer filles et garçons. Bravo à tout le staff et à tous les encadrants du Team macdam's Cowboys !

Et... ça promet pour le rendez-vous de Tomblaine le 25 septembre !

Pleine page

Le festival de théâtre "Aux Actes Citoyens" à la Une !

Toute la semaine sur votre table de salon, le supplément TV Magazine de l'Est Républicain vous rappellera qu'il est temps d'aller réserver vos place pour le festival "Aux Actes Citoyens" qui aura lieu du 21 au 28 mai prochain. En effet en première page, figure la superbe affiche réalisée par le talentueux dessinateur de BD Frank Margerin !

Réservations : Espace Jean Jaurès - Place des Arts - Tomblaine - 03 83 33 27 50.

Pleine page

Un énorme moment d'émotion.

Chaque année l'opération "Une rose, un espoir" est activement soutenue par les résidents du Foyer de Personnes âgées de Tomblaine.
L'association "Les Chardons" et son dynamique Président Dominique Goncalves, organisent cette manifestation qui consistera ce week-end (30 avril et 1er mai) à ce que de nombreux motards sillonnent le sud Meurthe-et-Mosellan pour distribuer des roses à la population en échange d'un petit don (mais les petits dons font les grandes rivières...). Ils commenceront par Tomblaine ce samedi 30 avril. Sachez que si vous prenez une rose et que vous faites un petit don, cela servira à faire une donation à l'Hôpital Central de Nancy pour participer à financer des équipements pour une salle de sports pour les malades, mais aussi pour à la Ligue contre le cancer de Meurthe et Moselle, pour la recherche et pour des actions pour le bien-être des malades.

Et chaque années toutes les personnes âgées qui habitent ce foyer de Tomblaine se mobilisent pour mettre sous enveloppe des milliers de roses à distribuer ! La mobilisation est exceptionnelle ! Il s'agit d'aller vite. Cet après-midi, sur les 14500 roses qui seront confiées aux motards,plus de 10 000 ont été emballées par une soixantaine de personnes âgées en ... une heure et demi ! Généreusement et dans la bonne humeur !!!
Un grand bravo et 10 000 fois merci ! 
Moi, comme maire, j'ai presque honte de faire travailler ainsi des personnes (parfois très) âgées, ça grouille de tous côtés, on se croirait dans un atelier clandestin ! Et tout ça bénévolement, rien que pour le plaisir d'aider les autres !!!
Nous y étions, avec Denise Gundelwein et Sylvie Kurt, adjointes au maire.

Et puis, vous le savez, depuis deux mois plusieurs familles ukrainiennes ont été hébergées provisoirement dans ce Foyer. Là aussi les résidents que nous avions réunis préalablement pour leur expliquer, ont été généreux, accueillants, bienveillants... Quel exemple de solidarité, de fraternité, de gentillesse dans des circonstances aussi douloureuses.

Pour ces familles, nous avons scolarisé les enfants et trouvé du travail aux parents, pour leur permettre d'être autonomes quand (dans quelques jours) elles se verront attribuer un logement de façon plus pérenne. Ainsi les parents pourront payer leur loyer. La solidarité a été incroyable, des meubles, des vêtements, de la vaisselle, des produits de première nécessité ont été offerts, les services de l’État, les services municipaux ont été mobilisés et volontaristes pour faciliter les démarches administratives ou pour garantir le minimum à vivre dignement, ainsi que de la bienveillance de tous les instants. Le bailleur social mmH a réservé des appartements, a offert le premier mois de loyer, la société d'assurance "Allianz" a offert le premier mois gratuit et proposé une assurance pour les 11 mois suivants à 50%... Les enseignants ont accueillis avec leurs élèves chaleureusement les enfants, les associations sportives également...

Cet après-midi, madame Kavunets, réfugiée ukrainienne, avec un de ses jumeaux de quatre ans, était venue aider les personnes âgées à emballer les roses. Mais on savait que ce moment allait être doublement chargé d'émotion. La famille Kavunets nous a annoncé qu'elle retournera dès demain matin en Ukraine. En effet, leur maison est aujourd'hui, à Kiev dans une zone qui ne serait plus dangereuse. Nous nous sommes donc dit au revoir, la gorge nouée par l'émotion. Depuis deux mois Aleksi, le papa (tromboniste à l'opéra de Kiev), Julya la maman, Vladislav, leur fils de 16 ans et les deux jumeaux de quatre ans et demi Dmitrov et Artem, vivaient ici, où Tomblaine les accueillis. 

Je suis fier de ma ville et de ses habitants.

Alors on s'est dit de belles choses, en espérant qu'un jour il n'y aurait plus la guerre en Ukraine, ils nous ont promis qu'ils nous enverront des cartes postales, on s'est promis de rester amis (facebook), on leur a  proposé de revenir un jour en vacances à Tomblaine, ils nous ont invités à venir en Ukraine, quand la Paix sera revenue... Et puis on s'est embrassé, fort et avec sincérité.

Je souhaite remercier madame Dos Santos, directrice de l'école maternelle Elizabeth et Robert Badinter, pour son professionnalisme et la qualité de l'accueil qu'elle a offert à ces petits enfants ukrainiens. Je suis sûr qu'ils s'en souviendront toute leur vie.
Hervé Féron
Maire de Tomblaine.

 

 

Pleine page

Un moment important dans notre histoire.

Originale cette signature officielle de convention sous un arbre vénérable, dans le Parc Juliette Drouet du Foyer-Résidence de Personnes âgées Marcel Grandclerc à Tomblaine.
Un moment important dans l'histoire de ce Foyer et de notre ville, puisqu'il s'agissait de la première convention d'autoconsommation collective d'électricité, signée en Meurthe et Moselle entre Enedis et une Commune !
Je vous invite à lire ce document complètement pour comprendre tout le sens de la démarche, novatrice, solidaire et écologique. La politique ne devient crédible que par des actes concrets.
De nombreux élus, employés municipaux, ainsi que les résidents du Foyer de Personnes Âgées ont partagé ce moment, ainsi que les trois fils de Marcel Grandclerc, fondateur de ce foyer : Jean, Bernard et André.
Ce projet est la concrétisation d'un partenariat fort sur un projet de territoire, entre la CARSAT de Meurthe et Moselle, mmH, représenté par madame Dauny, monsieur Garnier et François Molinaro, Enedis et la Ville de Tomblaine, dans l'esprit du Projet éco-citoyen dont la ville de Tomblaine s'est doté.
Sous le légendaire soleil tomblainois, Hervé Féron, Maire de Tomblaine a signé cette convention avec monsieur Arnould, directeur d'Enedis pour la Meurthe et Moselle. Et, comme toujours à Tomblaine, l'évènement s'est conclu par le verre de l'amitié..
Originale cette signature officielle de convention sous un arbre vénérable, dans le Parc Juliette Drouet du Foyer-Résidence de Personnes âgées Marcel Grandclerc à Tomblaine.
Un moment important dans l'histoire de ce Foyer et de notre ville, puisqu'il s'agissait de la première convention d'autoconsommation collective d'électricité, signée en Meurthe et Moselle entre Enedis et une Commune !
Je vous invite à lire ce document complètement pour comprendre tout le sens de la démarche, novatrice, solidaire et écologique. La politique ne devient crédible que par des actes concrets.
De nombreux élus, employés municipaux, ainsi que les résidents du Foyer de Personnes Âgées ont partagé ce moment, ainsi que les trois fils de Marcel Grandclerc, fondateur de ce foyer : Jean, Bernard et André.
Ce projet est la concrétisation d'un partenariat fort sur un projet de territoire, entre la CARSAT de Meurthe et Moselle, mmH, représenté par madame Dauny, monsieur Garnier et François Molinaro, Enedis et la Ville de Tomblaine, dans l'esprit du Projet éco-citoyen dont la ville de Tomblaine s'est doté.
Sous le légendaire soleil tomblainois, Hervé Féron, Maire de Tomblaine a signé cette convention avec monsieur Arnould, directeur d'Enedis pour la Meurthe et Moselle. Et, comme toujours à Tomblaine, l'évènement s'est conclu par le verre de l'amitié.

 

  
  

 

  
 
  
 
  
 
  

 

Pleine page

Surprise à l'école de musique Tempo !

En arrivant à l'école de musique municipale de Tomblaine ce lundi, les élèves ont eu la surprise de découvrir cette fresque originale peinte sur les escaliers de l'école par l'artiste, amie de Tomblaine (elle a déjà reproduit plusieurs fresques historiques sur les murs de la Ville) Martine Sauvageot.

Sur une idée d'Anne Glomet, professeure de piano de l'école Tempo, la fresque pédagogique propose la gamme musicale qui monte, qui monte, qui monte, quand on monte les escaliers, puis qui descend, qui descend, qui descend, quand on redescent les marches...

 

Pleine page

Pages