Prévenir les intoxications par le monoxyde de carbone

 

Le monoxyde de carbone (CO) est la première cause de mortalité par intoxication en France. Pour la période 2017/2018, 3890 personnes ont été victimes d’une intoxication due à ce gaz, dont 2222 ont été prises en charge par un service d’urgence. Le nombre de signalement de foyers d’intoxications est comparable à celui de la saison précédente.

En région Grand Est, 111 épisodes d’intoxications par le monoxyde de carbone ont été enregistrés au cours de la dernière période hivernale*, exposant 332 personnes ; parmi les victimes, 2 personnes sont décédées. Face à ces accidents pour la plupart évitables, l’Agence Régionale de Santé (ARS) se mobilise en diffusant une information destinée à prévenir les situations à risque.

Le monoxyde de carbone est un gaz inodore, incolore et non irritant. Il est donc indétectable sans appareil de mesure. Les intoxications liées à ce gaz résultent le plus souvent d’un dysfonctionnement des appareils à combustion (chaudières au gaz au fioul, au bois) et/ou d’un défaut d’aération des locaux où ils sont utilisés. La chaudière est la source mise en cause dans 50% des intoxications. Toutes les classes sociales sont concernées par ces intoxications : environ les 2/3 des foyers intoxiqués sont propriétaires-occupants.

Restons vigilants ! Consultez le dépliant d'information pour en savoir plus en cliquant ici

Pleine page

Commémoration du centenaire de l'armistice.

La manifestation a pris une dimension exceptionnelle à Tomblaine, pour commémorer la fin de la guerre 14-18. Un siècle plus tard, on se souvient et on veut tirer les leçons du passé. Plus 250 personnes étaient présentes devant le monument aux morts, pour une belle et émouvante cérémonie : les élus municipaux, les représentants des autorités militaires, les anciens combattants, des enseignants, ainsi que de nombreux tomblainois. 

Les enfants de l'école Jules Ferry, dirigés par leur enseignante madame Vanhee,  ont interprété superbement une chanson pour la Paix "l'oiseau et l'enfant", les enfants du Conseil Municipal d'enfants ont lu un poème de Guillaume Appolinaire "La France", le Maire a lu le message du Président de la République.

Puis, selon la tradition, tout le monde se retrouvait à l'Espace Jean Jaurès pour partager le verre de l'amitié, après une intervention du maire, entouré de ses adjoints.

Hervé Féron a cité Victor Hugo "Et de l'union des libertés dans la fraternité des peuples naîtra la sympathie des âmes, germe de cet immense avenir où pour le genre humain la vie universelle et que l'on appellera la Paix de l'Europe". Il a conclu en rappelant que "nous sommes tous investis du devoir commun d'instruire les enfants pour qu'ils deviennent les citoyens libres et éclairés de demain, il faut leur dire que pendant que les hommes perdent leur temps à faire la guerre, nous avons l'urgence d'une planète à sauver.

Soyons vigilants face à toutes les formes d'obscurantisme, au racisme, à la xénophobie,  au sexisme, à l'homophobie, au fascisme, à l'intolérance ordinaire, à l'injustice sociale.

Pour que vivent les valeurs de la République : Liberté - Égalité - Fraternité."

Pleine page

Avec "TEMPO", la musique à l'école.


L'école de musique TEMPO en partenariat avec la Ville de Tomblaine et l'Education Nationale a créé un "orchestre à l'école" cette année à l'école Elisabeth et Robert Badinter. Ce sont ainsi 36 élèves de classes de CE2 qui vont apprendre la pratique d'instruments à cordes (violons, altos et violoncelles) pendant au moins trois ans, accompagnés de leurs enseignantes et encadrés par trois professeurs de musique de TEMPO.

Mais une nouvelle initiative voit le jour : pour inviter les enfants de Tomblaine à la rejoindre, l'école de musique, fait actuellement le tour des écoles élémentaires de Tomblaine dans le cadre du Temps Périscolaire. Dans chaque école, il est donc organisé une séance récréative de présentation des instruments enseignés à TEMPO, qui finit par prendre la forme d'un mini-concert découverte pour la plus grande joie des enfants. Ce vendredi, cela se passait à l'école Jules Ferry, les animateurs du Temps Périscolaire, les professeurs de TEMPO et Thierry Brachet qui en est le Président s'étaient mobilisés. L'originalité est que ce sont de jeunes  élèves de TEMPO, parfois même anciens élèves de l'école Jules Ferry qui se sont produits avec talent, en particulier au piano.

Le directeur de l'école Jules Ferry, monsieur Astruc était content et fier de retrouver certains de ses élèves, devenus brillants instrumentistes,  à cette occasion.

Les enfants se sont montrés très intéressés, un excellent moment de Culture.

N'oublions pas que TEMPO est la seule école de musique de l'agglomération nancéienne que la Métropole refuse de subventionner.

Pleine page

Visite du Conseil Départemental

Un grand merci au Conseil Départemental de Meurthe et Moselle qui a accueilli hier 14 enfants du Conseil Municipal d’Enfants de Tomblaine. 
Accompagnés par Jean-Claude DUMAS, Adjoint au Maire, Safia la directrice du service municipal d'animation et Patou la directrice du service enfance, ils ont ainsi pu visiter le Conseil Départemental ce mercredi 7 novembre 2018.
 

 

Sylvie Crunchant, Conseillère Départementale s'était rendue disponible pour mener cette visite avec beaucoup de pédagogie et expliquer l’organisation  et les missions du Conseil Départemental.
Après avoir visionné une vidéo présentant le Conseil départemental, les enfants se sont installés dans la salle des commissions. Ils ont pris place dans les fauteuils des élus et ont posé des questions.
La visite s’est terminée par un goûter à 16 heures.

Pleine page

Pages