Le cimetière de Tomblaine est beau et bien entretenu.

Il faut le dire, les services de la Commune travaillent bien. L’an dernier, les intempéries et la difficulté à recruter du personnel, ont fait que l’état de notre cimetière s’était dégradé pendant quelques temps. Mais nos services ont fait ce qu’il fallait et aujourd’hui le cimetière est redevenu très agréable.
Cela peu paraître dérisoire, mais c’est très important, car c’est un lieu de vie, où les personnes viennent se recueillir et sont très sensibles à un environnement qui favorise la quiétude…
Une des causes pour laquelle l’an dernier nous avions eu des difficultés, c’est que les produits phytosanitaires sont interdits (à juste raison) et les grandes herbes sauvages sont difficiles à traiter (au milieu des petits cailloux ou sur les surfaces en macadam). Cela fait longtemps que nous n’utilisons plus de produits phytosanitaires et nous développons depuis quelques années des pistes de solutions alternatives, comme par exemple le type d’allées engazonnées, que l’on peut voir sur cette photo. Les grandes herbes sont ainsi plus faciles à traiter par une simple tonte...
 
Et puis, au cimetière, comme dans beaucoup de cimetières, sont plantées un certain nombre de haies d’ifs…
Or, même si les ifs (Taxus baccata) sont toxiques (200 grammes peuvent tuer un cheval), l’écorce de la plante contient une substance active, la baccatine, utilisée pour la médecine.
A Tomblaine, les jeunes pousses de l’année sont récoltées puis envoyées dans un institut belge où elles sont séchées dans un séchoir d’herboristerie avant d’être conditionnées. On en extrait une molécule, le paclitaxel, alcaloïde extrait de l’écorce des ifs dont l’activité anticancéreuse a été mise en évidence en 1983.
Le paclitaxel est un type de chimiothérapie. Il fonctionne en ralentissant ou en arrêtant la croissance des cellules pour les pathologies suivantes : Cancer du poumon / Cancer du sein / Cancer de l’ovaire / Resténose (Rétrécissement coronarien)
 
Chaque mètre cube de déchets de taille d'if correspond à une chimiothérapie.
Ce sont les jeunes pousses de l’année, contenant la plus forte concentration en baccatine, qui présentent de l’intérêt. Il y a donc quelques règles à respecter pour assurer une bonne qualité des résidus de tailles :
• Uniquement de l’if : les tailles d’if ne doivent pas être mélangées avec d’autres végétaux et il faut évidemment s’assurer qu’il s’agit bien d’if.
• Uniquement les jeunes pousses : c’est-à-dire les pousses de l’année issues de haies taillées régulièrement (max 30 cm de long maximum, tige peu lignifiée)
• Des tailles pures : évitez le mélange avec d’autres déchets tels que feuilles mortes, herbes, graviers … L’utilisation d’une bâche pour récolter les tailles permet de palier à ce souci. Plus les déchets sont purs, plus le rendement sera élevé.
Pleine page

Le traditionnel 1er mai à Tomblaine…

435 personnes étaient présentes pour cette manifestation traditionnelle à Tomblaine, la municipalité invite ses personnes âgées pour une fête qui se veut conviviale et solidaire.
En effet, à cette occasion, on n’oublie jamais de rappeler l’histoire, le 1ᵉʳ mai, on rend hommage à celles et ceux qui se sont battus pour des conditions de travail et de vie dignes. Et toutes ces personnes qui ont travaillé toute leur vie ont la responsabilité collective de continuer à revendiquer la préservation des acquis sociaux et le progrès social, pour elles-mêmes, mais aussi pour les générations à venir.
Il faut remercier l’ensemble des services municipaux qui ont préparé l’évènement, les animations, la décoration, le repas. C’est le service de restauration municipale qui a préparé ce repas de fête et ce sont 16 jeunes, embauchés spécialement (un CDD d’un jour) par la Commune qui ont servi et desservi toute la journée. Les personnes âgées les ont chaleureusement applaudis pour les remercier.
L’orchestre Free’son a animé l’après-midi et, il a été demandé au Maire de venir chanter Bella Ciao !

Les danseuses de l’association Tomblaine Danse ont à plusieurs reprises donné quelques extraits de leur magnifique gala, pour le plus grand plaisir de tous.
Tomblaine est un grand village, l’intergénérationnel est important, tout comme la solidarité.

Pleine page

Remise de récompenses au GSAT.

A la fin du stage de printemps de football, a eu lieu la remise de récompenses pour les 40 enfants qui ont participé cette semaine à ce stage .
Bonne ambiance, médailles et succulents gâteaux. Bravo aux dirigeants du club !

Pleine page

Stage de printemps pour les jeunes pousses du GSAT.

Le club de football de Tomblaine, le GSAT, a organisé son stage de vacances de printemps pendant la première semaine de vacances du 22 au 26 avril, au Centre Sportif Rémi Walter. Quarante enfants, âgés de 8 à 13 ans, ont participé à ce stage, 36 licenciés du GSAT et 4 non licenciés âgés de 8 à 13 ans.
Chaque matin une série d’ateliers leur était proposée, portant sur différents thèmes de travail (jonglages, coordination, circuit technique, contrôle/passe, conservation du ballon, duels, cross bar, travail devant le but, frappes, reprises de volée …).
Lundi après-midi, les enfants ont participé à un tournoi «  Ligue des champions » ! Mardi, ils ont visité le stade Marcel Picot, ils ont pu découvrir les coulisses du stade, notamment les vestiaires de l'ASNL, la salle de presse, la salle des trophées, les loges, le PC sécurité, les abords du terrain …
Mercredi, ils ont participé à un atelier PEF avec pour thème le harcèlement, puis à une course d'orientation dans la forêt de Tomblaine.
Jeudi , ils ont passé la journée en Forêt de Haye et visité le Centre de Formation Michel Platini le matin...
Vendredi, pour clôturer ce stage, les enfants ont participé à un tournoi de clôture, avant la remise des récompenses (maillot/short, médaille et diplôme) !

J’étais invité à remettre ces médailles et, en présence des parents, j’ai rappelé la chance que leurs enfants ont d’avoir des dirigeants de ce club aussi attentionnés, le Président Philippe Kadem, les bénévoles du club, les éducateurs et entraineurs…
Le club dispose de très belles installations, ses effectifs ont récemment plus que doublé, toutes ces équipes ont des résultats performants. 
Et les jeunes pousses sont l’avenir de ce club, dont la ville de Tomblaine est particulièrement fière.

Pleine page

Pages